Actualités

La voiture volante, du rêve à la réalité ?

De Blade Runner au Cinquième élément, en passant par Retour vers le futur, le cinéma n’a pas manqué de nous en mettre plein la vue avec des engins de haut vol. Figurez-vous qu’Airbus va peut-être bien réaliser ce rêve impossible : créer des véhicules volants. Tom Enders, le PDG d’Airbus n’y va pas par quatre chemins pour donner son point de vue sur les transports de demain : “Ce n’est pas si fou d’imaginer qu’un jour nos mégalopoles auront des voitures volantes. Dans un futur pas si lointain, nous utiliserons nos téléphones pour réserver des taxis volants entièrement autonomes qui nous déposeront devant notre porte d’entrée”. Comme l’indique son magazine interne Forum, la firme européenne planche sur trois projets.

Le premier répond au nom de code : Vahana. Ce drone-véhicule monoplace autonome pourrait bien d’ici 10 ans permettre à chacun de se déplacer via son smartphone. D’ici-là, ce Uber 3.0 doit lever certaines barrières technologiques comme l’autonomie de conduite dans les airs et le coût faramineux, ce qui n’est pas une mince affaire. Premiers essais prévus, à l’horizon fin 2017.
Raison pour laquelle, les forces vives d’Airbus développent conjointement en Allemagne et en France, un deuxième projet baptisé tout simplement CityAirbus. Cette plate-forme électrique a l’apparence d’un drone à hélices dirigé par un professionnel et amené à être totalement autonome. Dans un premier temps, elle est destinée à transporter plusieurs passagers pour des liaisons aéroport-centre-ville avant d’être étendu aux trajets intra-urbains et péri-urbains. Skyways est le troisième projet de l’avionneur. Il transportera non pas des personnes mais des objets dans les derniers kilomètres de livraison. En février 2016, Airbus Helicopters et la Direction singapourienne de l’aviation civil ont signé un protocole d’accord pour faire des tests grandeur nature à Singapour, avec une expérimentation programmée mi-2017. “Le but de ce projet est d’évaluer l’efficacité économique d’un tel système de transport et de fournir une preuve tangible aux autorités et au grand public que les drones commerciaux peuvent fonctionner en toute sécurité dans des zones urbaines”.
À l’heure où la révolution des transports est en marche, Airbus montre qu’il a une grande carte à jouer.

Présentation de la Fondation-Prince-Albert-II-de-Monaco

Sur les traces de son arrière grand-père le Prince Albert Ier de Monaco, qui réalisa une expédition en 1906 dans des régions inconnues du Spitzberg, le Prince Albert II de Monaco est parti à son tour 100 ans après, en Arctique. Ce voyage avait pour objectif la mesure des effets du réchauffement climatique sur la banquise. C’est suite à cette expédition qu’il décida de créer une fondation engagée pour la protection de l’environnement.

Ainsi naissait la Fondation-Prince-Albert-II-de-Monaco.

Ses missions sont claires :

• Participer à la sensibilisation des populations et des pouvoirs publics aux effets des activités humaines sur l’environnement
• Promouvoir les initiatives innovantes, et les comportements en faveur de l’écologie
• Créer des partenariats pour la conduite des projets s’inscrivant dans sa ligne d’engagement

« J’ai décidé de créer une Fondation dédiée à la protection de l’environnement et au développement durable (…). Il s’agit d’un défi planétaire commun qui demande des actions urgentes et concrètes, en réponse à trois grands enjeux environnementaux : le changement climatique, la biodiversité et l’eau. »
S.A.S le Prince Albert II de Monaco

C’est donc tout naturellement que la fondation a tenu à devenir partenaire du Salon International de l’Automobile de Monaco. Le SIAM partage en effet les valeurs de la Fondation, en se voulant acteur de la mobilité de demain, respectueuse de l’environnement.
Un salon engagé, vitrine des nouvelles technologies et des innovations en matière d’automobile et de mobilité au sens général, installé sur le rocher, temple de l’automobile.

Rendez-vous le 16 Février 2017 pour l’ouverture de la première édition du SIAM.

Bonne route.

L’automobile responsable est en route

Le chiffre est significatif : 25% de la demande mondiale d’énergie concerne le transport et la mobilité.

Le défi est de taille pour l’industrie automobile. Les constructeurs ont démarré une toute nouvelle course à l’innovation, avec l’objectif de réduire la dépendance au pétrole et de limiter les émissions de CO2. Entre l’optimisation des moteurs conventionnels, le développement de nouveaux carburants et la création de nouveaux systèmes de traction, les stratégies sont nombreuses.

Les statistiques s’accordent à dire que le nombre de véhicules en circulation au niveau mondial devrait doubler dans les trente prochaines années. Le virage de l’automobile a énergie alternative effraie beaucoup d’entre nous, passionnés, tant les concessions à réaliser semblent importantes.

Mais les différents enjeux de la transition vers une éco-mobilité sont, eux aussi, trop importants pour être négligés, et l’industrie automobile l’a bien assimilé.

Consommer moins et gagner en performance. Voici le grand pari des constructeurs. S’il n’existe pas de formule magique pour arriver à remplir ces objectifs, les différentes approches technologiques ont fait naître depuis plusieurs années maintenant des solutions innovantes, et de plus en plus fiables. L’électrique, l’hybride et l’hybride rechargeable en sont les parfaits exemples. La part des immatriculations des véhicules utilisant ces technologies est aujourd’hui non négligeable. En seulement 4 ans, le nombre d’automobiles rechargeables (électriques et hybrides électriques) en circulation s’est vu multiplié par 10.

Les efforts vont dans le bon sens. Aujourd’hui, les différents rendez vous de l’innovation automobile attestent de ces progrès remarquables et permettent d’avoir une réelle vision sur le futur du marché automobile mondial.

Le Salon International de l’Automobile de Monaco, dont la première édition se tiendra du 16 au 19 Février 2017, s’inscrit pleinement dans cette démarche, en réunissant les acteurs de la mobilité innovante, écologique et prestigieuse.

Un concept inédit à ciel ouvert

Du 16 au 19 février 2017, la Principauté de Monaco accueillera la première édition du Salon
International de l’Automobile à ciel ouvert, placé sous le Haut Patronage de S.A.S. le Prince
Albert II de Monaco.

Au coeur d’un Etat dont l’histoire est intimement liée à l’Automobile (rallyes, grands prix,
musée…), le 1er Salon International de l’Automobile de Monaco mettra en avant les
véhicules propres (électriques, hybrides etc.), innovants (autonomes, connectés, etc.) et de
prestige, avec un format qui bouscule les standards des salons automobiles traditionnels.
• Exposition en plein air sur tout le territoire de la Principauté
• Organisation d’essais pour le grand public
• Conférences thématiques, le vendredi 17 février

De la place du Casino au Place du Palais Princier, en passant par le Grimaldi Forum, le Quai
Antoine 1er, le Chapiteau de Fontvieille, l’Hôtel Hermitage, la plage du Larvotto, le Monte
Carlo Beach Hotel, le Gildo Pastor Center et l’héliport, les stands des constructeurs et des
équipementiers seront harmonieusement répartis sur tout le territoire de la Principauté.
Des navettes électriques conduiront les visiteurs d’un stand à l’autre. L’expérience du
visiteur étant au coeur de l’évènement, le Salon privilégiera les essais sur route dans ce cadre
exceptionnel.

Des conférences de haut niveau se dérouleront dans le cadre du « Forum de l’automobile
écologique » organisé avec le soutien de la Fondation Prince Albert II de Monaco, le 17 février
2017 au Grimaldi Forum.

Convaincu de la nécessité d’un développement durable et responsable, le 1er Salon
International de l’Automobile de Monaco déploie une démarche RSE et veille à maitriser son
impact sur l’environnement.

Ce Salon est organisé par la société Expo Monaco dirigée par Thierry Hesse et Nicolas A.
Hesse.

1er Salon International de l’Automobile de Monaco – L’affiche du Salon

Découvrez l’affiche du 1er Salon International de l’Automobile de Monaco :
Salon International de l’Automobile de Monaco

Affiche SIAM 2017

Du 16 au 19 février 2017, toute la Principauté de Monaco sera transformée en Salon International de l’Automobile à ciel ouvert : le 1er Salon International de l’Automobile de Monaco.

Salon grand public dans la ville, mettant en avant l’innovation, l’écologie et le prestige, le 1er Salon International de l’Automobile de Monaco est le nouveau grand rendez vous de l’automobile mondiale.

Vous découvrirez et essaierez les derniers modèles et innovations des constructeurs et équipementiers dans un cadre unique.

Du quai Albert Ier à la place du Palais Princier, en passant par le Grimaldi Forum, la place du Casino, l’Espace Fontvieille, les hôtels Hermitage et Monte Carlo Beach, la plage du Larvotto, le Gildo Pastor Center et l’héliport, les stands des constructeurs seront harmonieusement répartis sur tout le territoire de la principauté.

En parcourant Monaco à bord de nos navettes électriques, vous découvrirez et essaierez dans chaque lieu les innovations des constructeurs et équipementiers et partagerez leur vision de l’automobile du futur, accessible dés aujourd’hui.

Le Forum de la Fondation Prince Albert II de Monaco axé sur l’automobile du futur aura lieu le 17 février au Grimaldi Forum.

1er Salon International de l’Automobile de Monaco : Écologie, Innovation, Prestige

Le 1er Salon International de l’Automobile de Monaco est le premier salon international de l’automobile grand public qui mettra en avant dans un cadre unique au monde 3 grands thèmes :

  • L’automobile écologique
  • L’automobile innovante
  • L’automobile de prestige

L’automobile écologique

Le 1er Salon International de l’Automobile de Monaco à travers son partenariat avec la Fondation Prince Albert II de Monaco souhaite mettre l’accent sur les technologies propres. Electriques, hybrides, hydrogène etc. le 1er Salon International de l’Automobile de Monaco est le grand rendez vous de la mobilité et des nouvelles énergies.

L’automobile innovante

Les avancées technologiques vont de plus en plus vite, et ont besoin d’une grande vitrine mondiale à leur hauteur. Conscient de l’importance clé des nouvelles technologies pour la mobilité d’aujourd’hui et de demain, le 1er Salon International de l’Automobile de Monaco est en avance sur son temps et fait découvrir au public les véhicules connectés, véhicules autonomes et toutes les innovations technologiques emmenées à changer la vie de l’utilisateur d’automobiles.

L’automobile de prestige

Monaco n’est pas seulement une capitale mondiale de l’écologie et d’innovation, c’est aussi un lieu incontournable de l’excellence. Les constructeurs d’automobiles de prestige ont pour la plupart intégré une vision développement durable, qui associée au design et aux performances donne des voitures hors du commun. Vous pourrez évidemment les découvrir au 1er Salon International de l’Automobile de Monaco.

Pour découvrir et essayer les véhicules écologiques, les innovations automobiles et les voitures de prestige, c’est au 1er Salon International de l’Automobile de Monaco du 16 au 19 février 2017 !

Question AutoPlus – Etait-il temps que Monaco ait son premier salon de l’Auto ?

1er Salon International de l’Automobile de Monaco, la question aux lecteurs du magazine Auto Plus

Les lecteurs du magazine Auto Plus ont répondu à la question suivante : Etait-il temps que Monaco ait son premier salon de l’Auto ?

Ils ont été plus de 83% à répondre «Oui, Absolument» .

Du 16 au 19 février 2017, la Principauté de Monaco sera transformée en Salon International de l’Automobile à ciel ouvert sous le Haut Patronage de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco : le 1er Salon International de l’Automobile de Monaco.

Au coeur d’un Etat dont l’histoire est intimement liée à l’Automobile (rallyes, grands prix, musée…), le 1er Salon International de l’Automobile de Monaco mettra en avant les véhicules écologiques, innovants et de prestige, avec un format qui bouscule les standards des Salons Automobiles traditionnels.

Du quai Albert Ier à la place du Palais Princier, en passant par le Grimaldi Forum, la place du Casino, le Chapiteau de Fontvieille, les hôtels Hermitage et Monte Carlo Beach, la plage du Larvotto, le Gildo Pastor Center et l’héliport, les stands des constructeurs seront harmonieusement répartis sur tout le territoire de la principauté.

Des navettes électriques conduiront les visiteurs d’un stand à l’autre, l’expérience du visiteur étant au coeur de l’évènement, le Salon privilégiera les essais dans ce cadre exceptionnel.

Des conférences organisées avec la Fondation Prince Albert II de Monaco et présidées par S.E. Bernard Fautrier, Ministre Plénipotentiaire, auront lieu le 17 février au Grimaldi Forum.

Convaincu de la nécessité d’un développement durable et responsable, le 1er Salon International de l’Automobile de Monaco déploie une démarche RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale) et veille à maitriser son impact sur l’environnement.

Ce Salon est organisé par la société Expo Monaco dirigée par Thierry Hesse et Nicolas A. Hesse.

Retrouvez l’article sur Auto Plus : http://news.autoplus.fr/news/1501652/Salon-Exposition-Automobile-Thierry-Hesse-Monaco-2017

Rendez vous également sur nos autres pages :

Website : http://salonautomonaco.com

Facebook : https://www.facebook.com/salonautomonaco/

Instagram : https://www.instagram.com/salonautomonaco/

LinkedIn : Cliquez ICI

Twitter : @SalonAutoMonaco #SalonAutoMonaco

1er Salon International de l’Automobile de Monaco dans le Journal de l’Automobile

Par Romain Baly Journal de l’Automobile

Sous la houlette de l’ancien patron du Mondial de Paris, Thierry Hesse, le rocher monégasque accueillera en février 2017 son premier Salon International de l’Automobile.

Monaco et l’automobile, un duo qui fait sens, mais qui n’a, à première vue, rien d’innovant. Entre luxe, prestige et sportivité, le Rocher est un lieu incontournable pour tout amoureux de belles carrosseries. Ces derniers seront sans doute ravis d’apprendre que la Principauté accueillera du 16 au 19 février 2017 un nouvel événement consacré à cette thématique avec la tenue du premier Salon International de l’Automobile monégasque.

Placé sous le Haut Patronage de S.A.S. le Prince Albert II, ce rendez-vous sera conduit par un homme bien connu du secteur puisqu’il a présidé pendant vingt-cinq ans à la destinée du Mondial de l’Automobile de Paris. Après avoir passé le flambeau à l’issue de la dernière édition (2014), Thierry Hesse reprend ainsi du service en compagnie de Nicolas A. Hesse avec qui il organisera, via leur société, Expo Monaco, ce salon.

Un salon à ciel ouvert !

Dans un cadre aussi singulier que la Principauté, les deux hommes ont eu la belle idée de prévoir un événement à ciel ouvert où les véhicules seront exposés en pleine rue, du quai Albert Ier à la place du Palais Princier, en passant par le Grimaldi Forum, la place du Casino, le Chapiteau de Fontvieille, le Monte-Carlo Beach ou encore la plage du Larvotto. Les stands des constructeurs seront de cette façon harmonieusement répartis sur tout le territoire.

Pour conduire les visiteurs d’un emplacement à l’autre, des navettes électriques seront mises à disposition alors que la cadre routier des allées permettra de favoriser les essais grandeur nature autour des onze sites de présentation. Des conférences seront parallèlement organisées par la Fondation Prince Albert II de Monaco, le 17 février, au Grimaldi Forum.

Retrouvez l’article sur le site du Journal de l’Automobile en cliquant ICI .

Rendez vous également sur nos autres pages :

Website : http://salonautomonaco.com

Facebook : https://www.facebook.com/salonautomonaco/

Instagram : https://www.instagram.com/salonautomonaco/

LinkedIn : Cliquez ICI

Twitter : @SalonAutoMonaco #SalonAutoMonaco